Home

Connectez-vous

L'enregistrement est rapide et gratuit. Il vous donne accès à encore plus de pages et de fonctionnalités. Si vous voulez être référencé(e) comme acteur ACT : cliquez ici
Sinon, cliquez sur "créez un compte"



Rejoignez l'ACBS, association ACT Internationale

Rejoignez l'AFSCC, association ACT francophone

Journées AFSCC 2012

Forum
Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
combat contre le combat (1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en bas Répondre Ajouté aux favoris : 0
SUJET: combat contre le combat
#63
cocoricoboy (Utilisateur)
première contribution
Messages: 1
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
combat contre le combat Il y a 8 Années, 1 Mois  
Bonjour,

j'ai commencé une auto-thérapie en suivant le livre de steven hayes, "get out of your mind and into your life", voici plus d'un mois, pour combattre une certaine anxiété sociale.
Cependant, au fur et à mesure de cette auto-thérapie, dans laquelle je me suis beaucoup investi, le combat quotidien s'est porté non plus sur le fait d'être nul ou pas mais sur le combat lui-même. Les "films" que je me passais dans la tête ont en effet disparu, quand je me suis rendu compte qu'ils n'étaient qu'un vecteur iréel de souffrance.

Mais le fait est qu'aujourd'hui, je me retrouve coincé. Je ne sais plus qu'accepter, ce qu'il faut défuser ou non, quelles pensées il faut croire ou suivre, qu'est-ce qui doit être regardé avec détachement...
J'ai eu une crise de dépersonnalisation, lié au fait que je ne savais plus quelles pensées pouvaient être reliées à la réalité,crise que j'ai accepté, et la peur qui a suivi également.
Puis, après le passage de mon frêre handicapé en visite, j'ai eu une déprime, qui a culminé avec une crise d'angoisse, le matin.
Ces deux problèmes ne m'étaient jamais arrivés avant.

Je me trouve actuellement dans un état de fatigue extrême ou par moments j'ai juste envie de dormir, ou mes centres d'intérêts me paraissent fades, et où mon esprit a tendance à détourner la réalité.
Cela est aggravé par le fait que je suis désespérement amoureux d'une nouvelle colocataire, que je connais depuis longtemps, et qu'elle semble préférer un autre coloc.

Quelqu'un a-t-il deja vécu cette expérience?

J'aurais donc quelques questions:
-d'ou pourrait provenir ce problème, une trop grande focalisation sur la nécessité de se détacher, un trop grand détachement par rapport à ses pensées, une difficulté à accepter?
-je ne sais plus ce qu'il faut accepter, notamment en période de combat psy: mon impression d'être nul n'est après tout qu'une vision de l'esprit (ou pas), d'ou une difficulté a démêler défusion et accepation, tout comme celles portées sur les préférences de ma colocataire (ou pas). J'ai aussi développé une souffrance au fait même de réfléchir, et j'ai remarqué que mon esprit avait tendance à vouloir m'empêcher de penser, ce qui me semble me conduire dans un cercle vicieux. Dois-je accepter cette souffrance de trop réfléchir?
- doit-on accepter que des peurs liées à des évènements passés mais non reliés à la réalité actuelle fassent souffrir (peur de la crise d'angoisse)?

Je ne sais pas si ces questions sont importantes par rapport à leurs réponses, ou par rapport à ce qu'elles révèlent (un combat sur le combat).
 
  Reply Quote
#64
Benjamin Schoendorff (Admin)
Administrateur
Messages: 8
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Re:combat contre le combat Il y a 8 Années, 1 Mois  
Bonjour Cocoricoboy,
Je vois que votre situation présente est très douloureuse et difficile à vivre et je souhaite de tout coeur que les choses s'arrangent au plus vite pour vous.

C'est courageux d'avoir entamé une auto thérapie avec les difficultés que vous vivez. L'auto thérapie peut aider à avancer. Mais ça peut dépendre du contexte.

Quand la lecture de livres crée de la confusion, c'est souvent un signe que la lecture et le travail personnel ne suffisent pas. Je ressens de l'inquiétude pour vous lorsque je lis que vous avez vécu une expérience de dépersonnalisation et une crise d’angoisse importante -- que vous n'aviez pas connu avant d'avoir entamé ce travail. C'est pourquoi je tiens à vous recommander de vous adresser à un professionnel qualifié qui saura vous accompagner à travers cette période douloureuse que vous vivez, même si franchir un tel pas n'est pas toujours facile.

Vous pouvez consulter la liste des thérapeutes ACT de ce site ou encore consulter la liste des thérapeutes cognitivo-comportementalistes de l'AFTCC : /www.aftcc.org/ puis cliquez sur « contacts »

Chaleureusement,

benjamin
 
 
Benjamin Schoendorff
  Reply Quote
Revenir en haut Répondre
Développé par FireBoardObtenir les derniers messages directement sur votre PC
Copyright © 2019 Faire face à la souffrance. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.

visiteurs

 

La Thérapie d'Acceptation et d'Engagement, Guide Clinique

Assistez à la prochaine conférence ACT Internationale