Home

Connectez-vous

L'enregistrement est rapide et gratuit. Il vous donne accès à encore plus de pages et de fonctionnalités. Si vous voulez être référencé(e) comme acteur ACT : cliquez ici
Sinon, cliquez sur "créez un compte"



Rejoignez l'ACBS, association ACT Internationale

Rejoignez l'AFSCC, association ACT francophone

Journées AFSCC 2012

Forum
Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?
namasté (1 lecteur(s)) (1) Invité(s)
Aller en bas Répondre Ajouté aux favoris : 0
SUJET: namasté
#47
dom. (Utilisateur)
habitué(e)
Messages: 12
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
namasté Il y a 8 Années, 4 Mois  
ou plutôt aloha :)
si personne ne m'entend ici je dis au moins bonjour et bienvenue à ma nouvelle façon de ressentir à nouveau. La pratique de l'A.L.O.H.A.
me permet d'ouvrir mes émotions à moi même. Il me semble qu'avec une certaine pratique des thérapies comportementales et cognitives en solo je dérivais vers trop de contrôle et je me refermais à l'intérieur. Tout accepter et embrasser de ce qui me vient dans mon esprit me libère. Même quand j'écoute la musique, lit un livre, discute avec quelqu'un, tout me parait plus clair et plus fort dans mes émotions, j'ai l'impression de retrouver ce que je cherchais depuis un certain temps et d'être à nouveau "normal", c'est à dire une personne qui ressent la vie. Je me sent comme à certaines periodes ou j'étais vraiment heureux et mes problèmes n'existaient pas et je vivais "à fond". Je me surprend même à plaisanter facilement et avec un grand bonheur avec mon entourage comme je ne l'avais pas fait depuis quelques mois.
 
  Reply Quote
#50
Benjamin (Admin)
Administrateur
Messages: 19
graph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour voir le profil de cet utilisateur
Re:namasté Il y a 8 Années, 4 Mois  
Merci pour ce témoignage touchant dom.

Paradoxalement, c'est en accueillant et faisant de la place à nos expériences inconfortables et douloureuses que nous faisons de la place à une plus large palette d'expérience. C'est paradoxal car notre tête nous dit que notre vécu intérieur douloureux menace de nous submerger et de tout envahir et que donc nous devons à toute force lutter contre.

En apprenant graduellement à accueillir nos expériences difficiles, nous devenons plus présent à nous-même, aux autres et à la vie, comme vous en avez fait l'expérience.

C'est en renonçant à nous sentir 'normal' que nous reprenons le cours d'une vie normale — et c'est en renonçant au contrôle sur notre expérience intérieure que nous nous donnons une chance de reprendre le contrôle de notre vie.

Bonne route,

chaleureusement,

benjamin
 
 
Benjamin Schoendorff
  Reply Quote
Revenir en haut Répondre
Développé par FireBoardObtenir les derniers messages directement sur votre PC
Copyright © 2019 Faire face à la souffrance. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.

visiteurs

 

La Thérapie d'Acceptation et d'Engagement, Guide Clinique

Assistez à la prochaine conférence ACT Internationale