Théâtre de rue | Site de la compagnie

Lettre à ceux qui s’y reconnaîtront !

vincent 150x150 Lettre à ceux qui s’y reconnaîtront !Ce « Rêves’veillons » a dépassé toutes nos attentes et nos espoirs les plus secrets : une pure magie au fil des jours s’est installée sur l’île de Venette et dans nos têtes…

Une famille d’artistes et de techniciens, de compagnies et d’individus (arrivés là pas du tout par hasard) a trouvé la force d’aller bien au delà de ce que nous en rêvions tous et c’est embarqué dans un truc de folie indéfinissable… une force, une rage secrète de vaincre, de ne rien lâcher, d’aller chercher au bout de soi même cette folle énergie active… un truc qui sans doute est de l’ordre de la survie ou de la lutte à rester « vivant » mais qui doit aussi ressembler à l’ART à la fois brut et fragile comme je l’aime ou à la CULTURE comme je la rêve : celle qui se fonde et se fabrique au cœur des gens et des rencontres.

Merci à Myriam de nous avoir offert à tous ce superbe cadeau et ces 40 ans d’histoire de création… et à Emile qui a su (en coulisse) nous protéger de nous même et rendre cette folie plus déraisonnable que jamais ! Un Vincent Martin plus qu’heureux vous dit à tous et surtout à chacun : un immense merci… MERCI à cette magnifique équipe plus belle encore que jamais… une équipe qui s’est réellement vu naître d’elle-même, de nos rencontres à tous, liées ou non à ces quarante ans d’histoire et de lutte à tenir ces actes de création en totale liberté.

J’ai eu l’impression de tous vous découvrir ou redécouvrir et de partager grâce à vous ce temps suspendu et exceptionnel qui sans aucun doute donnera vie dans chacun de nous à de nouveaux petits rêves… réveillonnant de vie.

Donc merci à tous d’avoir été là… car c’était aussi un moment très, très important dans ma vie… ceux qui me connaisse un peu le savait (ou l’on pressenties) et m’ont magnifiquement soutenu dans ce grand plongeon. Samedi soir voulant vous exprimer ma joie, j’ai fondu en larme et j’ai depuis bien du mal à quitter mon île et les bulles de rêves de ma tête. Le plus beau cadeau a été ce magnifique travail de chacun et l’ambiance de vie de cette fabuleuse équipe… tous ces croisements humains, ces rencontres et ces actes artistiques instinctifs posés là au hasard de chaque instant… rien de prévu et tout qui arrive… sur chaque mouvement de vague, une déferlante de petites perles d’échange et de rencontre… bouteille à la mer, messages d’appel au secours, fruit de cette fabuleuse rencontre entre ces compagnies là, ces artistes là, ces techniciens là et ce public là… un pur moment de rêve qui n’a cessé de s’amplifier sur les quatre jours !

Et surtout n’hésitez pas à dire, à crier, à formuler, à chanter ce que nous avons vécu, ressenti, partagé… et à écrire sur ce site vos témoignages Rêves’veillonnant !

Vive la vie !

Je n’arrive plus à atterrir…
Veillez sur vous !

Vincent MARTIN

5 Responses »

  1. « OOOOAAAAAAAIIIIIIIIIIIIIIIIIISSSSSSSSSSSS »
    Merci Vincent, Myriam et tous les autres, j’ai mal aux bras mais c’était trop génial !!!
    j’ai noté les mots « magie, artistes, folles, plongeon, déferlante, folie, équipe, ART, fabuleuse, suspendu, humain, perles, exceptionnel, rêves,… »
    chuis d’accord c’était tout ça et c’est pas trop ! à revivre…

  2. Effectivement de l’art et de la culture, mais surtout de la convivialité, de la fraternité en somme de l’humanisme. Bref, de grands mots peut-être excessifs mais surtout une sérénité et une joie d’y avoir participé. Donc, on attend le prochain Rêves’veillons
    Merci encore
    Franck

  3. Rêvesveillons: ayons un rêve!

    Lundi: une agitation inhabituelle secoue l’île de Venette. Que se passe t-il?
    Mardi et mercredi: des chapiteaux sortent de terre, des objets insolites sont déposés ça et là. Le territoire du bout de l’île est investi par une cohorte de gens qui s’agitent en tous sens telle une fourmilière en plein travail. Il se prépare quelque chose d’énorme!
    Jeudi 18H00: les portes s’ouvrent, on découvre alors un spectacle hallucinant: des personnages étranges se promènent au gré du vent parmi un décors qui dépasse l’imagination. Serais je au paradis ou suis je en train de rêver?
    Je suis transporté dans un autre monde, où tout parait simple, où l’on n’est plus en phase avec la triste réalité de notre époque. Je vis un instant magique et cet instant va durer 4 jours.

    Merci de tout coeur aux artistes qui m’ont fait vivre sur un nuage et m’ont apporter des étoiles plein les yeux.
    Un grand merci à Vincent avec qui le contact a été très chaleureux et qui nous a offert quelque chose qui n’est pas près de disparaître de notre esprit. C’est la magie du rêve.
    Je ne parlerai pas de la dernière minute du dernier jour. Je ne veux pas de tristesse. Je veux rester connecter à ces instants de bonheur pour longtemps et chaque fois que le moral est en berne, je repense à ces merveilleux moments passés. C’est une excellente thérapie.

    Merci encore à tous, je ne cesserai pas de le dire mais vous avez marqué mon esprit à jamais.
    Je souhaite vous revoir très bientôt car vous me manquez beaucoup.

    Longue vie au rêve.

  4. Mais qu’est ce qui a bien pu se passer sur cette fameuse île de Venette ? l’île des rêves , l’île de la folie douce , l’île de la création , l’île des rencontres et des retrouvailles . Je n’y étais pas… et pourtant j’y étais. si si vous ne rêvez pas! j’y étais ! vraiment! car à vous lire et à vous voir en images, j’ai fais le plein de mon imagination et je suis parti grâce à vous dans des rêves d’enfant. Sur cette île, j’ai été de tout coeur avec vous; mais j’en suis reparti avec un seul grand regret: ne pas avoir serré fort, très fort dans mes petits bras Vincent pour le féliciter et le remercier de m’avoir embarqué dans cette pure folie créative.
    Bises à toi Vincent et à toute l’équipe
    à bientôt, Fifi

  5. parfois on aimerai rêver mais l’on ose pas !
    parfois on aimerai dijoncter mais l’on ose pas !
    parfois on aimerai crier mais l’on ose pas !
    parfois on s’éclater mais l’on ose pas !
    merci de nous avoir permi tout celà

Laissez un commentaire