Théâtre de rue | Site de la compagnie

« Mise en Piece » de passage en Normandie

DSC 0078 150x150 Mise en Piece de passage en NormandieC’est ce soir 20h à Le Fresne-Camilly (14 km de Caen), à la salle des fêtes… un beau public nous y attends de pied ferme et un formidable accueil des Pelliccia Stéphane et Séverine… nos amis les Max et Maurice seront visiblement aussi des nôtres… bien belle soirée en perspective pour cette sixième avant Première de « Mise en Pièces« …

Ensuite, ce sera direction Les Cevennes chez les Tutti Fruti puis de nouveau au Pays basque (St Jean Pied de Porc) avec le soutien de nos amis du Petit Théâtre de Pain et enfin à Paris au Théâtre du Marais… on vous attends ici ou là pour partager cette création de folie… et n’oubliez pas de consulter toutes nos dates dans la rubrique agenda.

[mappress mapid="2"]

3 Responses »

  1. « Mise en pièce », un spectacle plein de poésie qui ravira le public quelque soit l’âge.

    Ayant assisté à l’avant première du 21 janvier je peux affirmer que ça n’est pas du théâtre qui se regarde mais qui se vit, simplement… On se laisse en toute confiance happé dans cet univers subtilement décalé… J’ai souris, beaucoup ri et un peu pleurer aussi. Que d’émotions donc! A noter la performance d’acteur. Merci à toute l’équipe à l’origine de cette jolie représentation. Et que le voyage continue encore longtemps!

    Amicalement,

    Aurélie

  2. Un spectacle au Fresne ! Tiens, curieuse idée … il ne s’y passe rarement grand chose de culturel, la salle communale étant plutôt connue pour être le lieu où notre cher maire vient caresser le 3ième âge dans le sens du poil au cours des nombreuses parties de belotes organisées pour ce public averti.

    Mais soit ! Pourquoi pas ? Allons donc y faire un petit saut, par curiosité (malsaine ?)

    Après quelques minutes de patience, de discussion sympathiques avec ces voisins que l’on connait plus ou moins bien, vient l’heure de l’entrée « en scène », en catimini, par petits groupes, dans un grand silence. Intriguant !

    On est déjà dans l’ambiance ! Quasi mystique.

    Une fois tout le monde en place, nous fûmes quand même environ 50, pouvait-on espérer beaucoup mieux ?, la bête se réveille ! et là … c’est le choc !
    Pour ceux qui comme c’était mon cas ne s’y attendait pas, la téléportation dans cet univers parallèle est inattendue, intrigante, envoûtante, voire inespérée …
    1h30 de pur bonheur. L’acteur auteur compositeur interprète nous livre une prestation que le néophyte en la matière que je suis ne pensait même pas réalisable … ouaouh ! D’ou sort-il cette énergie ? Il a visiblement pris bien soin d’éviter le médiator, grand bien lui en a pris.

    J’ai ris beaucoup (avec mes voisines – j’ai eu de la chance – de chaise), j’ai été interpellé un peu, estomaqué aussi, apostrophé par Mimiche également, j’ai écouté – et même peut être entendu – des versets poétiques, j’ai crains à un moment d’être confronté au « monstre » de la scène, et j’ai surtout passé un moment très agréable, voire enivrant (en buvant de l’eau, ce qui est remarquable, mais pas forcément bon pour combler le trou de la sécu).

    Revenez donc chez les normands plus souvent chers troubadours, notre moral en a désormais besoin !

    Bonne route,

    Pascal.

  3. Salut, Cette page internet m’a donné de nouvelles idées. Vous discutezdes points de vues qui me fascinent énormément. Et l’esthétique du site est super sympa. A bientôt.

Laissez un commentaire