Théâtre de rue | Site de la compagnie

Une info de dernière minute… ça Renifle…

renifleur actu 150x150 Une info de dernière minute… ça Renifle…Ce soir 11 décembre 2009 la tribu des Renifleurs d’Angers se retrouve dans un endroit tenu (presque) secret pour une soirée de folie… Souvenirs et rêves en puissance…

Bonne fête à eux !!!
De notre petit coin de Picardie, toute l’équipe de l’Acte Théâtral renifle les vents provenant de chez vous, histoire de participer à notre manière à ces retrouvailles. Et pour tout ceux qui n’ont pas lu les très surprenant courriers de Renifleurs, retrouvez les ici :

Renée Thominot :

Merci pour tous les “moments de grâce” ;magique et “jouissif” que j’ai eu avec vous tous….. et tous les autres que je rencontrais au delà des déambulations et parades
artistes ,musiciens ,techniciens ,anonymes et autres….merci merci merci merci merci c’est tout ce que je trouve à dire ….bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Nicolas Ropiquet :

Loin de vous mais présent par la pensée durant tout ce temps de préparation , ces images , ces réactions , ce bonheur de part ces témoignages, me font trés chaud au coeur ; ainsi de voir , que ma petite contribution aura fait partie de ces moments de joie et de bonheur , me ravi et conforte ma pensée : “que le vrai bonheur consiste à faire des heureux … ”
Merci à tous
Merci Vincent et Myriam

Isabelle Ferron  :

Certains angevins ont repris le chemin du quotidien avec des rêves plein la tête et d’autres se sont embraqués dans une discussion, semble-t-il nécessaire??? Merci à vous tous cinglés du projet d’avoir cru à l’impossible… je suis fière d’avoir particpé à cette réussite et à ce “scandale”! Les grenouilles sont sorties de leur nénuphare pour dire combien elles s’étaient senties mal regardées!!!
Si l’arrière goût présent dans la tête de Céraphin et dans la nôtre est si bon, celui présent dans celles des bigottes est amère et leur seigneur ne se remet pas!!!
Au-delà de toute cette effervescnce sociale, je retiens la généreuse confiance reçue de vous tous qui nous a permis de devenir un autre tout en restant nous-même… tout le monde n’a pas la chance de vivre cette aventure. Elle nous a été possible grâce au talent et à la foi de cette équipe formidable.
Comme toute prise de risque je ressors grandie de cette folie si rondement menée par cette alchimie artistique et humaine.
La vie est faite de rencontres… à nous d’en saisir le plus fou!
Je vous embrasse tous et vous souhaite de belles pensées…
Isabelle

Amy Thomé :

merci à tous pour ces quelques jours de bonne folie…
ça me fait de la peine de ne plus avoir ces fameuses coucouillettes, on s’ habitue à ces petites choses-là… Quelquefois je me réveille la nuit en criant ” coucouillettes !, notre cri de ralliement qui vaut bien tous les slogans politiques et les pater noster…
Maintenant il faut braver la vindicte des trouble-fête en soutane et des mégères frustrées…
Mais on s’ est tellement amusés! On s’ en fout…
A bientôt, je vous aime, les renifleurs…com

Fanny  :

merci a tous pour cette fabuleuse merveilleuse , gigantesque envolée, dur dur d’atterir aprés toutes ses belles émotions et rencontres , j’ai hate de vous suivre a nouveau dans une grande aventure , a bientot je vous embrasse………………… fannny

Patrice :

Grand vide que de se réveiller, se lever et de prendre conscience que ce projet intense et fou est terminé.
10 jours pendant lesquels l’équipe de l’Acte Théâtral nous a fait pleinement confiance…et ce fut bon!
10 jours pendant lesquels chacun a pu se sentir un autre tout en restant lui-même.
10 jours de rencontres, d’échanges, à faire partie des rouages qui ont permis aux Renifleurs d’Exister.
10 jours qui se sont terminés, et qui m’ont laissé euphoriques, joyeux et heureux d’avoir été des vôtres, mais qui aujourd’hui me laissent comme orphelin, triste et un peu déprimé, avec quelques regrets de ne pas avoir donné plus, mieux, différemment..
Demain est un autre jour …heureusement
L’aventure humaine vécue est énorme, pleine de générosité rassurante.
A bientôt, la meute de Renifleurs
Portez vous bien
Patrice

Nina :

Que dire .. que leur dire .. que vous dire sinon MERCI.
Milles mercis à tous à au professionnalisme de l’équipe de l’Acte Théâtral .. merci de m’avoir aider dans ma recherche théâtrale et artistique.
C’est sûr je ne risque pas d’oublier les Accroches-coeurs 2009 !
A bientôt j’espère pour de nouvelles aventures chocolatées !!!

Cyril :

Bon, il est temps pour moi de dire enfin une once de ce que j’ai pu ressentir avec vous, Tribu des Renifleurs!!!

Cela va bientôt faire 2 mois que l’aventure est terminée!

J’avoue, pour moi elle a été à la fois terriblement difficile et ennivrante! Je parle là de sentiments, d’émotions, de rencontres avec moi-même, les autres, la perception que j’ai de moi, de la façon dont je reçois des autres…

Vous dire que l’aventure Renifleurs aura été pour moi une “mini-thérapie ultra concentrée” ne serait pas vous mentir! En fait, je suis encore en pleine digestion… une incorporation lente de toutes ses énergies suréalistes qui ont put me submerger!

Oui, je mélange là des termes contradictoires; des termes d’un ordre quasi mystique avec des termes relevant de la pure “science psychologique”!

Je ne pense pas que ce soit déplacé! Les Renifleurs ont participés à la machination infernale qui occasionna l’offense qu’on ressentis certains “puritains” andegaves (les pauvres). En même temps, pour mon cas personnel, entrer dans ce personnage, qui nous resssemble certe, a été un véritable regard dans mon être intérieur. Je parle de l’intérieur du “ça” taquinant le “surmoi”. Il fallait bien un peu taquiner tout ça pour entrer dans cette peau de bure aux milles salissures.

Avec le recul, je sais que mon “moi” ma tout de même retenu. Ce “moi” entravé de liens par notre “magnifique société moderne”. Je regrette de ne pas lui avoir flanqué un bon coup de pied au cul pour que les amis “surmoi” et “ça”, en commun accord, puissent jouir du jeu jusqu’à l’ivresse.

Mais, je ne pouvais pas non plus les lâcher comme ça ces deux bougres. Nous avons tous des faiblesses et je sentais que je ne devais pas dépasser les limites. Parfois, lorsque l’on veut sortir le meilleur de nous même, par la même occasion, le plus mauvais sort de la boîte de pandore. C’est comme ça, les régles de l’alchimie veulent que les contraires s’équilibres… et lorsqu’on ne maîtrise pas tout à fait, comme moi, cela peut être dangereux émotionnellement!

Oui, je n’ai pas peur de le dire: lorsque je fus Renifleur, j’ai vécu des moments de bonheur inégalés, que j’aimerai revivre encore… et des moments d’une déchirante détresse pendant lesquels j’étais seul au monde, perdu… incapable d’être en accord avec cette énergie si puissante et positive…

Je ne pourrai pas vous dire en détail tout ce qu’a pu généré en moi cette aventure. Il y en aurait un roman, avec des références à mon passé, des choses que moi seul connait… et peut être ma femme….

Ce que je peux vous dire à tous, frères et soeurs, hermaphrodites Renifleurs: c’est que cette expérience, jamais je ne regretterai de l’avoir vécu.

Je pense même que les Renifleurs doivent perdurer! Il devraient revenir… Je les voient bien faire un tour de France, devenir une tribu qui s’agrandie avec d’autres fratries en france… en europe…

Je rêve?
Peut être?
Peut être pas?

En tout cas, il faut que les Renifleurs d’Angers se retrouvent pour un pot… je n’arrête pas de le répéter… et si personne ne lance l’invite, ça doit vouloir dire que c’est à moi de le faire…

Pour terminer, je ne peux pas vous quitter sans dire un grand merci à tous les membres de l’Acte théâtral!

Vous êtes géniaux!

Céraphin, padre spiritual, tu n’aimes pas les calinous de trop près alors je t’en fais un à distance, là, derrière mon clavier noir, l’écouteur sur les oreilles en trains d’écouter Olli and the Bollywood Orchestra!

@ la prochaine

Eloïse :

Et oui, ce n’est qu’après un peu plus de deux mois que je viens faire un tour chez vous ici. La nostalgie s’empare de moi pour la x-ième fois à la lecture de ta lettre Vincent, des commentaires des participants; au visionnage des photos.
Même si je n’ai vécu les choses que le temps des répétitions, stages et préambules, et de loin la semaine du festival j’ai été tout de même touchée par votre travail et ce qui s’en dégageait.
Un grand merci à vous pour cette création, à toi Vincent pour ton talent et ta générosité débordante, à Myriam et Elise pour cette folle logistique mise en place (records d’heures passées au téléphone avec nous!) et pour ces costumes magnifiques, aux comédiens de la compagnie, aux comédiens amateurs, et au reste de vos équipes.
Un merci général pour votre bonne humeur et votre sympathie.

J’espère bien recroisez votre route un de ces jours, professionnellement et humainement ce fut une belle rencontre.

Eloïse – n°4 de l’équipe des filles des Accroche-Coeurs !

Cyril :

Votre commentaire…ton idée de refaire quelque chose est excellente mais il faudrait, à partir d’ improvisations élaborer un texte et le mettre en scène affaire à discuter bises amy mais je suis partante

Eric :

salut à vous , Renifleurs d’ici et du Nord

la toile d’ariagnée dans nos têtes tissent toujours ses liens, et nous nous retrouverons prochainement.
Cette expérience dans la cage et dans les rues, me feront visiter les zoos différemment,ENFIN, nous avosn pu vivre comme des singes en cages !!!
Merci Vincent Myriam and Co, mais ça tt le meonde n’arrête pas de le dire!!! et pourtant c’est vrai, rencontrer des gentils fous sincères et passionnés qui nous embraquent dans leurs aventures , et HOP ! comme ça l’air de rien, t’as presque pas envahi de redevenir l’autre toi , comme dit Cyril..
Mais si car il ya plusieurs vies à vivre en même temps, et celle de l’Acte Théâtral nous a offert le plaisir d’exposer autre chose de nos et de rencontrer autrement les autres.
C’est beau la vie !!
Depuis la vie se poursuit, un tournoi de catch d’impro par équipes de 4 sur un vrai ring de catch, à Blois, c’était pas mal; en plus maintenant je sais qu’il y a un gros ressort sous le ring, tu peux te laisser tomber sans bobo !! et d’autres rencontres .

la bise
à tous
éric le catcheur, et fidèle renifleur

Josette :

Quel bonheur de se retrouver !
Dommage que nous n’étions que 13 !
Nous avons bu, mangé, parlé … comme des êtres humains… on était loin de notre chère cage
on était au coin d’un feu de bois sympa oui mais sans paille pour se reposer… seulement des fauteuils moelleux… bizarre mais confortable
bouh j’avais oublié mon NEZ, pourtant certains l’ont emmené… j’étais un renifleur sans nez, quel dommage !
Tant pis j’ai quand même apprécié l’entrée au fromage d’Isablelle, la tarte au noix de Mickael et tous les autres mets succulents.
9a y est la soirée est déjà finie… re bouhhhh!!!
merci Cyril d’avoir organisé ça et merci Mickael de nous avoir reçus et vivement qu’on se retrouve avec Vincent pour de nouveaux projets dingues !

bises à tous et à toutes
josette

Anges & Bithume…

Voilà un petit moment que le blog ne réagit plus aux folles activitées de la compagnie… une bonne semaine de silence…!?  et pourtant, il s’en est passé des choses… “Angéliques et Démoniaques”… tout est allé trop vite… tout juste le temps de vivre cette folle aventure avec les Angevins…

Alors voici quelques nouvelles en image et par la lettre envoyée ce jour à la bien belle équipe de l’Acte Théâtral…

dsc 0643 Une info de dernière minute… ça Renifle…

Merci les Jo Bithume
Merci la Ville d’Angers
Merci Myriam et l’Association de l’Acte Théâtral
Merci à la belle équipe artistique et technique de l’Acte Théâtral & du Bord de l’eau
Merci à toutes les équipes et Compagnies impliquées et associées dans cette immense création des Accroche-cœurs 2009

Lettre à l’équipe de la Cité des Renifleurs et de la Grue Babylone

Un énorme BRAVO à vous tous pour cette superbe aventure…

Au cœur d’un énorme projet d’écriture concocté par Jo Bithume et plusieurs compagnies associées, j’y ai semé quelques propositions artistique… des images fortes se sont rapidement imposées à moi… de longs mois de construction, de rêves, de passions et de doutes pour moi et Myriam… Les images petit à petit se sont imposées, confirmées, construites et prenaient vie au cœur de cette énorme machine…
Et puis : la fête a bien eu lieu… nos rêves ont réellement vu le jour, comme la nuit… La horde des Renifleurs et la grue Babylone sont entrés dans Angers et y ont chassé le démon 5 jours durant… Et sont repartis comme ils étaient venus, plein de rêves dans la tête… Laissant dans la tête des Angevins de bien joyeux souvenirs.

Pour moi le bilan est très, très positif… Le résultat global de ce que nous avons entrepris et tenté (dans le cadre de la proposition artistique de l’Acte Théâtral faite aux Accroche-cœurs) me laisse un arrière goût de très grande satisfaction… Et c’est pour nous une merveilleuse façon de (presque) terminer cette très longue et belle tournée 2009 que nous avons portée avec Myriam sans relâche depuis de très longs mois…

C’était épuisant mais grandiose…

Côté réalisation au quotidien, il y a certes quelques petits loupés mais qui n’ont pas su altérer l’énergie globale. Nous avons certes touché les limites sur certains secteurs en termes d’énergies déployées et de prises de risques artistiques et techniques (j’en ai parfaitement conscience), mais la force de chacun d’entre vous nous a permis de tenir bon contre tous les démons, et de venir à bout de toutes les embuches, avec sérénité et conviction.

La longue et difficile préparation de cet énorme projet (accompagnés sur certains secteurs par quelques uns d’entre vous) a visiblement porté ses fruits… Tout semble avoir fonctionné comme prévu… Que ce soit au niveau de l’écriture, des recherches, des prévisions, de l’organisation, des dangers & du casting artistique et technique… L’équipe mise en place était forte et belle…  Chacun et tous ont tenté du mieux qu’ils pouvaient de s’amuser de ce superbe jouet et de tenir son poste (contre vents et marées) en quasi continu sur quatre jours… Et tout cela avec une grande sérénité et cette bonne humeur tranquille qui nous a permis à tous de tenir sur la longueur.

Un grand coup de chapeau à vous tous et un tout particulier aux Renifleurs de Picardie et d’Angers qui nous ont apporté à chaque instant de la journée et de la nuit une superbe énergie, très communicative pour l’équipe comme pour le public… Le merveilleux personnage du Renifleur est né à Angers, sous nos yeux éberlués… Et puis la Grue Babylone qui a fait ses premiers tests, ses premiers pas au cœur des Anges et des Démons… Houlà quelle folie… Quelle présence… Et quelle belle aventure en termes de construction et de rêves déployés… merci à tous les constructeurs et à tous les techniciens artistes qui m’ont accompagné dans ce rêve un peu fou… Une nouvelle création est sans doute en marche…

Donc un énorme merci à Myriam d’avoir su porter, accompagner, soutenir et surtout permettre cette fabuleuse aventure… Car en plus de la très grosse responsabilité de la création costume, ce projet a été très, très lourd à mettre en place que ce soit en termes de fonctionnement, de régie, de production et de responsabilité… Tous les petits plaisirs et grands moments de bonheur que chacun d’entre vous a puisé dans cet énorme terrain de jeu artistique… C’est à Myriam (et au Jo Bithume bien sûr) que nous le devons…

Je suis donc à ce jour très très fier de la force artistique de l’Acte Théâtral et de toutes ces petites étoiles qu’elle sème dans le cœur des vivants.

Voilà pour ce qui est de mon bilan dans les grandes lignes…
Nous serions ravis que chacun d’entre vous fasse de même et nous donne son avis par mail ou sur le Blog… Les impressions positives et négatives, les remarques, les joies et les questionnements…

Merci à vous tous de ce que vous avez su offrir et apporter à ce projet.
A bientôt le plaisir de se retrouver pour Renifler nos souvenirs, les photos et vidéo.
Bien cordialement,

Vincent MARTIN
Pour la Cie L’Acte Théâtral

dsc 0061 Une info de dernière minute… ça Renifle…

dsc 0015 Une info de dernière minute… ça Renifle…

dsc 0011 Une info de dernière minute… ça Renifle…

dsc 0005 Une info de dernière minute… ça Renifle…

dsc 0071 Une info de dernière minute… ça Renifle…

dsc 0090 Une info de dernière minute… ça Renifle…

dsc 0107 Une info de dernière minute… ça Renifle…

dsc 0171 Une info de dernière minute… ça Renifle…

dsc 0217 Une info de dernière minute… ça Renifle…

dsc 0224 Une info de dernière minute… ça Renifle…

dsc 0250 Une info de dernière minute… ça Renifle…

dsc 0280 Une info de dernière minute… ça Renifle…

dsc 0455 2 Une info de dernière minute… ça Renifle…

dsc 0524 Une info de dernière minute… ça Renifle…

dsc 0576 Une info de dernière minute… ça Renifle…

Une sélection des cent meilleures photos sera bientôt sur ce blog…

A bien vite pour la suite….

Vincent

et pour terminer… et un petit poème de Renifleurs :

bonjour à tous

J’ai du mal à atterrir .Moi je me suis plongée avec délice dans ce personnage qui me sied à merveille…..Je me suis permise d’en faire un p’tit hommage  et bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzà tous …

Le Renifleur

Un personnage hors du commun
un tantinet espiègle
Un tantinet triste ,rieur ,joueur
Parfois bestial…
Complétement déconnecté
De la réalité …..
Mais tellement réaliste
Et non moraliste
Un personnage qui entre dans tes entrailles
Et qui a du mal à s’enfuir
“oh Renifleur quand tu nous tiens”!!!!!!!!
Sur le colimaçon
Renifleur tu étais autre
Entre ciel et terre ….
Tu évoluais et te dépassais
Au fur età mesure
De tes plaisirs de tes envies
Bref de tes désirs
Envers tes Dompteurs
Soumis et craintifs
Tu obéissais…
Ils aiguisaient et maîtrisaient
Tes sens presqu’à fleur de peau….
Je suis “tombée en amour”
De toi Renifleur
Nous étions une meute
Avec à leur tête
Notre Créateur Céraphin ……
Merci à vous tous de m’avoir fait vibrer ……..Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz Renée

Ce billet a été publié le 17 septembre 2009 à 17:56 et est classé dans Pour bientôt…. Vous pouvez suivre toutes les réponses à ce billet via le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou créer un rétrolien depuis votre propre site.

13 commentaires

  1. Renée thominot dit :

    Merci pour tous les “moments de grâce” ;magique et “jouissif” que j’ai eu avec vous tous….. et tous les autres que je rencontrais au delà des déambulations et parades
    artistes ,musiciens ,techniciens ,anonymes et autres….merci merci merci merci merci c’est tout ce que je trouve à dire ….bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

    … le 17 septembre 2009
  2. Nicolas ROPIQUET dit :

    Loin de vous mais présent par la pensée durant tout ce temps de préparation , ces images , ces réactions , ce bonheur de part ces témoignages, me font trés chaud au coeur ; ainsi de voir , que ma petite contribution aura fait partie de ces moments de joie et de bonheur , me ravi et conforte ma pensée : “que le vrai bonheur consiste à faire des heureux … ”
    Merci à tous
    Merci Vincent et Myriam

    … le 18 septembre 2009
  3. Isabelle Ferron dit :

    Certains angevins ont repris le chemin du quotidien avec des rêves plein la tête et d’autres se sont embraqués dans une discussion, semble-t-il nécessaire??? Merci à vous tous cinglés du projet d’avoir cru à l’impossible… je suis fière d’avoir particpé à cette réussite et à ce “scandale”! Les grenouilles sont sorties de leur nénuphare pour dire combien elles s’étaient senties mal regardées!!!
    Si l’arrière goût présent dans la tête de Céraphin et dans la nôtre est si bon, celui présent dans celles des bigottes est amère et leur seigneur ne se remet pas!!!
    Au-delà de toute cette effervescnce sociale, je retiens la généreuse confiance reçue de vous tous qui nous a permis de devenir un autre tout en restant nous-même… tout le monde n’a pas la chance de vivre cette aventure. Elle nous a été possible grâce au talent et à la foi de cette équipe formidable.
    Comme toute prise de risque je ressors grandie de cette folie si rondement menée par cette alchimie artistique et humaine.
    La vie est faite de rencontres… à nous d’en saisir le plus fou!
    Je vous embrasse tous et vous souhaite de belles pensées…
    Isabelle

    … le 18 septembre 2009
  4. Amy Thomé dit :

    merci à tous pour ces quelques jours de bonne folie…
    ça me fait de la peine de ne plus avoir ces fameuses coucouillettes, on s’ habitue à ces petites choses-là… Quelquefois je me réveille la nuit en criant ” coucouillettes !, notre cri de ralliement qui vaut bien tous les slogans politiques et les pater noster…
    Maintenant il faut braver la vindicte des trouble-fête en soutane et des mégères frustrées…
    Mais on s’ est tellement amusés! On s’ en fout…
    A bientôt, je vous aime, les renifleurs…com

    … le 18 septembre 2009
  5. fanny dit :

    merci a tous pour cette fabuleuse merveilleuse , gigantesque envolée, dur dur d’atterir aprés toutes ses belles émotions et rencontres , j’ai hate de vous suivre a nouveau dans une grande aventure , a bientot je vous embrasse………………… fannny

    … le 24 septembre 2009
  6. Patrice dit :

    Grand vide que de se réveiller, se lever et de prendre conscience que ce projet intense et fou est terminé.
    10 jours pendant lesquels l’équipe de l’Acte Théâtral nous a fait pleinement confiance…et ce fut bon!
    10 jours pendant lesquels chacun a pu se sentir un autre tout en restant lui-même.
    10 jours de rencontres, d’échanges, à faire partie des rouages qui ont permis aux Renifleurs d’Exister.
    10 jours qui se sont terminés, et qui m’ont laissé euphoriques, joyeux et heureux d’avoir été des vôtres, mais qui aujourd’hui me laissent comme orphelin, triste et un peu déprimé, avec quelques regrets de ne pas avoir donné plus, mieux, différemment..
    Demain est un autre jour …heureusement
    L’aventure humaine vécue est énorme, pleine de générosité rassurante.
    A bientôt, la meute de Renifleurs
    Portez vous bien
    Patrice

    … le 25 septembre 2009
  7. NINA* dit :

    Que dire .. que leur dire .. que vous dire sinon MERCI.
    Milles mercis à tous à au professionnalisme de l’équipe de l’Acte Théâtral .. merci de m’avoir aider dans ma recherche théâtrale et artistique.
    C’est sûr je ne risque pas d’oublier les Accroches-coeurs 2009 !
    A bientôt j’espère pour de nouvelles aventures chocolatées !!!

    … le 30 septembre 2009
  8. CYRIL dit :

    Bon, il est temps pour moi de dire enfin une once de ce que j’ai pu ressentir avec vous, Tribu des Renifleurs!!!

    Cela va bientôt faire 2 mois que l’aventure est terminée!

    J’avoue, pour moi elle a été à la fois terriblement difficile et ennivrante! Je parle là de sentiments, d’émotions, de rencontres avec moi-même, les autres, la perception que j’ai de moi, de la façon dont je reçois des autres…

    Vous dire que l’aventure Renifleurs aura été pour moi une “mini-thérapie ultra concentrée” ne serait pas vous mentir! En fait, je suis encore en pleine digestion… une incorporation lente de toutes ses énergies suréalistes qui ont put me submerger!

    Oui, je mélange là des termes contradictoires; des termes d’un ordre quasi mystique avec des termes relevant de la pure “science psychologique”!

    Je ne pense pas que ce soit déplacé! Les Renifleurs ont participés à la machination infernale qui occasionna l’offense qu’on ressentis certains “puritains” andegaves (les pauvres). En même temps, pour mon cas personnel, entrer dans ce personnage, qui nous resssemble certe, a été un véritable regard dans mon être intérieur. Je parle de l’intérieur du “ça” taquinant le “surmoi”. Il fallait bien un peu taquiner tout ça pour entrer dans cette peau de bure aux milles salissures.

    Avec le recul, je sais que mon “moi” ma tout de même retenu. Ce “moi” entravé de liens par notre “magnifique société moderne”. Je regrette de ne pas lui avoir flanqué un bon coup de pied au cul pour que les amis “surmoi” et “ça”, en commun accord, puissent jouir du jeu jusqu’à l’ivresse.

    Mais, je ne pouvais pas non plus les lâcher comme ça ces deux bougres. Nous avons tous des faiblesses et je sentais que je ne devais pas dépasser les limites. Parfois, lorsque l’on veut sortir le meilleur de nous même, par la même occasion, le plus mauvais sort de la boîte de pandore. C’est comme ça, les régles de l’alchimie veulent que les contraires s’équilibres… et lorsqu’on ne maîtrise pas tout à fait, comme moi, cela peut être dangereux émotionnellement!

    Oui, je n’ai pas peur de le dire: lorsque je fus Renifleur, j’ai vécu des moments de bonheur inégalés, que j’aimerai revivre encore… et des moments d’une déchirante détresse pendant lesquels j’étais seul au monde, perdu… incapable d’être en accord avec cette énergie si puissante et positive…

    Je ne pourrai pas vous dire en détail tout ce qu’a pu généré en moi cette aventure. Il y en aurait un roman, avec des références à mon passé, des choses que moi seul connait… et peut être ma femme….

    Ce que je peux vous dire à tous, frères et soeurs, hermaphrodites Renifleurs: c’est que cette expérience, jamais je ne regretterai de l’avoir vécu.

    Je pense même que les Renifleurs doivent perdurer! Il devraient revenir… Je les voient bien faire un tour de France, devenir une tribu qui s’agrandie avec d’autres fratries en france… en europe…

    Je rêve?
    Peut être?
    Peut être pas?

    En tout cas, il faut que les Renifleurs d’Angers se retrouvent pour un pot… je n’arrête pas de le répéter… et si personne ne lance l’invite, ça doit vouloir dire que c’est à moi de le faire…

    Pour terminer, je ne peux pas vous quitter sans dire un grand merci à tous les membres de l’Acte théâtral!

    Vous êtes géniaux!

    Céraphin, padre spiritual, tu n’aimes pas les calinous de trop près alors je t’en fais un à distance, là, derrière mon clavier noir, l’écouteur sur les oreilles en trains d’écouter Olli and the Bollywood Orchestra!

    @ la prochaine

    Le 3 novembre 2009

    … le 3 novembre 2009
  9. Eloïse dit :

    Et oui, ce n’est qu’après un peu plus de deux mois que je viens faire un tour chez vous ici. La nostalgie s’empare de moi pour la x-ième fois à la lecture de ta lettre Vincent, des commentaires des participants; au visionnage des photos.
    Même si je n’ai vécu les choses que le temps des répétitions, stages et préambules, et de loin la semaine du festival j’ai été tout de même touchée par votre travail et ce qui s’en dégageait.
    Un grand merci à vous pour cette création, à toi Vincent pour ton talent et ta générosité débordante, à Myriam et Elise pour cette folle logistique mise en place (records d’heures passées au téléphone avec nous!) et pour ces costumes magnifiques, aux comédiens de la compagnie, aux comédiens amateurs, et au reste de vos équipes.
    Un merci général pour votre bonne humeur et votre sympathie.

    J’espère bien recroisez votre route un de ces jours, professionnellement et humainement ce fut une belle rencontre.

    Eloïse – n°4 de l’équipe des filles des Accroche-Coeurs !

Laissez un commentaire